Espagne Viva Flamenco ! Toulouse Femme N° 21

Toulouse Femmes N° 21, décembre 2007 Dossier : Envie de danser ? Espagne Viva Flamenco ! La Tomillo, alias Fernandez Llamas, est l’une des figures incontournable des danses espagnoles à Toulouse. « Le flamenco, tu l’avais en toi. » Voilà ce que sa professeure de Madrid lui avait confié un jour alors qu’elle n’était encore qu’une élève. Depuis, cette danseuse et chorégraphe de flamenco a fait du chemin et souvent enflammé les planches. Après un apprentissage de la technique dans l’école madrilène « Amor de Dios », c’est son expérience en Andalousie avec de véritables aficionados qui lui enseignera toute l’émotion du Flamenco. « Une grande place est laissée à l’interprétation personnelle... qui passe par une totale maîtrise du corps, du bout des orteils à celui des doigts ! » Pour La Tomillo, le Flamenco est l’essence même de la féminité et de la révolution sexuelle. « C’est une danse très libératrice, basée sur la séduction, le charme. Ces atouts sont utilisés comme arme pour se mesurer à la force des hommes. Je pense que cela explique l’intérêt que l’on porte au mythe de Carmen et pourquoi le Flamenco reste profondément un art contemporain : cette lutte est plus que jamais d’actualité ! » Et puis, il y a l’esthétisme... »Par une mise en scène du corps et des costumes flamboyants, le danseur joue avec les émotions au-delà des convenances. » Pour l’anecdote, La Tomillo signifie « le thym ». C’est son époux et collaborateur Ramon Llamas qui l’a surnommée ainsi, « pour son côté sauvage ». Autant dire que pour elle le Flamenco est un vrai mode de vie ... C’est pour vous, si : vous recherchez un nouveau moyen d’expression ; vous ressentez une forte attirance pour la culture Andalouse.