"COLOR FLAMENCO"

ACTUALITE : COMPTE RENDU DE PRESSE
-  « Un flamenco vivant, moderne et authentique. La salle a battu la chamade sous les percussions sublimement rythmées des talons magiques de La Tomillo, irradiante féline à la danse sculpturale qui a pu atteindre toute sa mesure grâce au virtuose compositeur- guitariste Ramon Llamas »
-  La Dépêche du Midi, 18 février 2010

-  « Une spectacle émouvant, chaleureux
-  et intense ! »
-  Site musiquealhambra,octobre 2007

-  « Une séduction incomparable. Le flamenco enflammait les spectateurs,
-  debouts pour ovationner
-  "La Tomillo" et Ramon Llamas. »
-  La Dépêche du Midi, juillet 2006

-  « Plus de 1200 spectateurs sur
-  l’Esplanade de Sanary-sur-Mer
-  pour applaudir le spectacle
-  de "Flamenco La Tomillo".
-  Ovation debout. »
-  Var Matin, juillet 2005

PROGRAMMATIONS ANTERIEURES :
-  Festival "Rio Loco-espagne(s)"
-  Hôtel-Dieu Toulouse.
-  « Festival en Bastides » à
-  Villefranche de Rouergue
-  (Aveyron).
-  « les Châteaux Chantants »
-  Festival à Bruniquel
-  (Tarn et Garonne).
-  Pour les 20 ans de la
-  Casa Espaňa de Castres
-  (Tarn), au Théâtre Municipal.
-  Centre Culturel Européen :
-  Le Moulin, à Roques sur Garonne.
-  Au Théâtre Olympe de Gouges
-  à Montauban pour
-  "Les journées Manuel Azaña".

-  AGREE PAR LA REGION MIDI-PYRENEES pour l’AIDE A LA DIFFUSION
-  Avec le soutien du Conseil Général du Tarn et Garonne
-  et du Conseil Général de la Haute Garonne.

PRESENTATION DU SPECTACLE :

  • Par leurs racines culturelles, les enseignements reçus de leurs maîtres, et leur passion pour cet art, La Tomillo et Ramon Llamas se situent dans la lignée du Flamenco populaire andalou. Dans le Sud de l’Espagne on s’est toujours exprimé en famille, entre amis, au coin d’une rue, sans nécessairement se manifester dans un lieu de spectacle. Les« flamencos » laissent libre cours à l’inspiration du moment, interprétant à leur guise les canons passés dans la culture commune. Le « duende » - l’ inspiration, ou le cœur - plus encore que la technique, est primordial. Le groupe Flamenco La Tomillo suit cette même démarche mais ajoute au jaillissement spontané l’exigeante précision de la scène fondée sur la rigueur d’une chorégraphie élaborée, l’étroite relation entre la danse et la musique, et l’intérêt pour les nouvelles influences qui transforment sans cesse le flamenco populaire.

  • Ce spectacle est conçu comme l’expression d’une série de sentiments typiquement flamencos - la peine, la rage, la joie, la séduction. Cette palette se décline selon deux registres principaux : le flamenco « jondo » - profond - celui des solos de La Tomillo, et le flamenco « festero » - plus festif - dans les danses de groupe.

  • Voix, poésie, guitare, percussions des mains et des pieds s’entrelacent en une suite de variations d’atmosphères, d’états d’âme et de tempos. Voir danser la musique dans toutes ses émotions ! « Color Flamenco » - couleur flamenco- du rouge sombre aux lumières intenses de la terre Andalouse.